OOMyCoach
Formateur hypnose et coaching à Amiens

Elle pensait que manger des crudités était bon pour elle ...

Ménopause

Bonjour à toutes et à tous. Aujourd’hui c’est la journée mondiale de la ménopause. Très étonnant quand même que cette période de vie que toutes femmes connaissent soit considéré comme une « cause » à l’instar d’une maladie…

Le défi que lance la Journée Mondiale de la Ménopause appelle toutes les nations à donner à la santé après la ménopause une place primordiale dans la recherche et la santé publique, afin d’aider les femmes à éviter les symptômes désagréables susceptibles d’affecter la productivité et la qualité de vie. L’ambition est de réduire les taux d’ostéoporose, de maladies cardiaques, de cancer du côlon et autres maladies du vieillissement liées aux œstrogènes.

Alors bien sûr qu’à la ménopause il y a les symptômes mais il faut surtout reconsidérer le travail sur les racines provoquant ces symptômes et l’une des racines clés est l’alimentation.

« Nous sommes ce que nous mangeons » disait hypocrate.

Il est effectivement étrange que dans d’autres civilisations, le mot « MÉNOPAUSE » n’existe même pas car l’alimentation est complètement différente que celle consommée dans nos sociétés occidentales.

Dans certains pays comme la Chine, nous montre la notion de de yin et de yang est appliquée aux aliments. Il faut donc chercher, non pas dans les composants, mais dans l’équilibre du Yin et Yang. Pas besoin de faire des régimes spécifiques, d’être dans le diététique ou de peser ses aliments.

C’’est en vivant moi-même la ménopause que j’ai cherché à rééquilibrer mon alimentation qui devait être en adéquation avec mon métabolisme car, à la ménopause, ce dernier devient plus lent à cause du dysfonctionnement des hormones, qui engendre généralement une prise de poids.

Il est donc primordial de bien choisir son alimentation. Par exemple manger des crudités augmentera les bouffées de chaleur, étant donné que la digestion demandera beaucoup de travail à la rate qui va soutirer de l’énergie aux reins et le corps devra produire plus de chaleur pour contrebalancer le froid et augmentera donc les bouffées de chaleur. En revanche manger de la viande de canard va nourrir le yin du poumon, de l’estomac et des reins. Ça favorise également l’excrétion des toxines par les urines.

Notre corps et nos vibrations peuvent être tantôt à dominante Yin ou au contraire dominante Yang.

À la ménopause c’est plutôt en dominante yang !

J’ai pu donc palier certains symptômes grâce à l’équilibre de mon alimentation. L’alimentation c’est aussi la notion de redonner du plaisir. Il ne faut donc pas qu’il y ait de contrainte, pas de régime, car les femmes ménopausées développent généralement une certaine nostalgie face à leurs symptômes et la notion de plaisir est primordiale.

Il ya a bien évidemment un accompagnement qui peut se faire en hypnose et en visualisation ainsi qu’en auto hypnose . L’arbre enchainé, le palais ou encore la cascade sont quelques une des pistes à explorer …

Nous abordons tous ces aspects dans notre formation « Mieux vivre avec la ménopause » en Méthode JIA©

Alors si vous voulez vraiment accompagner les femmes qui ne savent plus vers qui se tourner dans cette période si particulière qu'est la ménopause rejoignez-nous ICI


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.