OOMyCoach
Formateur hypnose et coaching à Amiens

Elle avait confondu son cabinet d'hypnose pour enfants avec une salle de garderie.

enfants

L’autre jour, je faisais une supervision de « séance enfant » pour une praticienne en Méthode JIA© que je connais bien mais qui n’avait pas encore fait la formation spécialisée de chez OOMyCoach.

Comme, nous étions en visio, elle me montra son cabinet « enfant » avec fierté…

Surpris, je fis, bien entendu, un feedback en « hamburger » sur son aménagement et, lorsque fut venu le temps de la piste d’amélioration, je lui parlais de sobriété.

Le cabinet que j’avais sous les yeux me faisait plus penser à une salle de garderie d’une école maternelle qui aurait oublié la « mise à jour » sur la pédagogie moderne.

C’était un amas de jouets, de peluches, de figurines représentant des avatars de dessins animés ou de jeux vidéo, des tonnes de pots de crayons de couleur, de boites de jeux dans des étagères diverses est variées à multiples niveaux. Une surabondance de trucs et de bidules qui devaient être sensés montrer la compétence d’une praticienne encore débutante qui tentait de se rassurer et séduire ses clients.

J’ai donc profité de cette supervision pour rappeler quelques principes élémentaires de pédagogie qui sont indispensables à l’accompagnement des enfants en cabinet.

La première chose à retenir est, qu’un environnement bien organisé aide l’enfant à se concentrer et respecte sa sensibilité à l’ordre.

Le respect de cette période sensible sera un atout majeur pour le développement de l’enfant et son « organisation intérieure » et cela commence par des activités et des jouets en petite quantité.

L’enfant absorbe tout ce qui l’entoure dans son environnement et la sursollicitation de couleurs, d’objets, de crayons et autres figurines ne fera que disperser son attention et donc peu propice à générer un vrai travail sur son objectif.

Lui offrir un espace calme et épuré, adapté à sa taille, attirant esthétiquement favorisera la concentration, le calme et son intérêt.

Ce qui pourra être bénéfique pour le temps consacré aux 3 dessins par exemple.

Pour ce moment, dans la séance, je préconise un accompagnement en musique de type sonates au piano de Mozart (en 432 HZ) comme ici : https://open.spotify.com/album/28rzTy914pvQjMhztC5soo?si=W_SzdmqTThmpZFLst6-G_Q&dl_branch=1

La pédopsychiatre Stéphanie Bioulac affirme même que le bureau du praticien(ne) doit également comporter un minimum de distraction.

Une vaporisation légère d’huile essentielle de lavande va également permettre aux enfants les plus actifs de se calmer naturellement.

L’affichage dans le cabinet doit être sobre pour laisser l’enfant imaginer le plus « objectivement » possible.

Tant que faire se peut, l’idée est ici de sortir l’enfant de ses « carcans  imaginaires » liés à un univers qui lui est imposé par « l’hypnose du monde » par le biais de la télé, des réseaux sociaux et autres cartes à collectionner.

Encourager l’enfant à créer ses propres images et personnages et ainsi lui montrer, par l’expérience qu’il est un être créateur capable d’agir dans son monde imaginaire, sans déléguer à d’autres figures imposées les actions qu’il doit ressentir pour développer son propre pouvoir et être le héros de sa vie.
Cette sensation de liberté et de sécurité encouragera sa confiance, la maîtrise de soi, son autonomie et son indépendance.

Pour la séance d’hypnose et de visualisation, il est indispensable de délimiter l’espace de « travail » de l’enfant par un tapis assez grand (120 x 80 cm) et confortable, de couleur neutre pour qu’il puisse exprimer corporellement toute sa créativité (hé oui, un enfant bouge durant la « transe »).

Enfin, pensons à fragmenter nos séances par périodes d’une dizaine de minutes chacune pour garder la concentration de l’enfant à son niveau maximal.

Quoiqu’il en soit, la praticienne fut ravie de ce feedback et changea sa manière de d’aménager son cabinet lorsqu’elle recevait des enfants et à hâte de participer à notre prochaine formation « accompagner les enfants par la visualisation et l’hypnose Méthode JIA© ».

Il ne suffit pas de décorer un cabinet à la manière d’une chambre exposée dans un showroom Ikéa pour accompagner les enfants. Le développement cognitif de l’enfant est à prendre en compte et ne peut être substitué par de l’occupationnel. Nous tenons des cabinets d’accompagnement pas des garderies …

Pour aller plus loin et accompagner sérieusement les enfants, faites confiance à la Méthode JIA© et inscrivez-vous à la formation en allant sur notre CALENDRIER 


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.