Méthode JIA

Bonjour à tous, dernièrement, Aurélie est venue me consulter pour se faire accompagner dans sa problématique de poids. Elle me disait sa difficulté à changer ses habitudes alimentaires. 

Oui il faut changer certaines habitudes.

Car, si les paramètres actuels de notre vie engendrent des résultats insatisfaisants il faudra les modifier pour atteindre des résultas différents. 

Souvenons-nous de la citation d’Albert Einstein « La folie c’est de faire toujours la même chose et de s’attendre à un résultat différent ».

 

Le problème est que les habitudes sont des ancrages forts ayant engendrés des connexions neuronales puissantes. 

En fait, en faisant les choses tous les jours systématiquement nous avons peu à peu, tracé une autoroute, un gros tuyau qui facilite le passage de l’information de l’habitude.

Prendre une nouvelle habitude revient à commencer à se frayer un chemin, à « piocher » dans le dur pour tracer la route qui pourrait devenir une autoroute facile à prendre dans quelques temps.

L’effort n’étant pas une faculté innée chez l’être humain, nous renonçons dès les premières difficultés, les premiers coups de pioche et retournons à notre première autoroute, celle de la facilité des habitudes si inconfortables soient-elles.

Les deux leviers qui motivent l’être humain sont « s’éloigner de la douleur » et « aller vers le plaisir ». 

Dans le cas de ma cliente, changer ses habitudes alimentaires demandent des efforts (donc de la douleur) et garder son actuelle alimentation grasse et sucrée lui procure un plaisir immédiat à partir de sécrétions d’endorphines naturelles immédiates. 

La prise de poids est par ailleurs encore supportable, pour peu que les bonnes copines et le mari compatissant disent « mais tu es bien comme ça », ce n’est donc pas assez douloureux pour s’en éloigner. 

Le choix est ainsi rapidement fait et cela se passe bien évidemment à un niveau inconscient de la personne. 

Il y a ici une dichotomie en la pensée « Je veux maigrir » et les émotions « c’est douloureux et compliqué » .  Ce qui donne : pensée+émotion = échec.

Il faut donc arriver à l’équation parfaite : pensée « je veux maigrir + émotion « C’est agréable et fun ». = Bingo c’est gagné.

Effectivement, si nos pensées sont en adéquation avec nos émotions, il y a fort à parier que notre corps va se mettre de la partie et entrer en action pour un résultat probant.

Si l’on réfléchit à comment, enfant, nous avons appris les choses, nous avons un modèle intéressant.

Prenons l’exemple du petit Thomas 2 ans  qui apprend à se laver les mains . Que fait-il ? 

il lève et appuie  sur le levier du robinet des dizaines et des dizaines de fois en faisant des bruits de machines. Ensuite, il passe ses mains sous le robinet en éclaboussant un peu partout dans de grands éclats de rire. Puis, il prend le savon et le fait glisser entre ses doigts en lui inventant un nom ou en lui disant … viens ici petit poisson etc … 

Thomas est en train de jouer et génère un plaisir immense dans son apprentissage de lavage de main. Il creuse les fondations de l’autoroute de l’habitude de se laver les mains sans efforts et avec beaucoup de plaisir. 

C’est certainement une des raisons pour lesquelles les enfants apprennent vite car il appliquent l’équation parfaite : Pensée (objectif)+Emotion agréable = apprentissage et résultats.

Aussi, ai-je proposé à ma cliente Aurélie de mettre en place du jeu et du plaisir dans le remplacement des viennoiseries matinales par une belle tranche de pain complet arrosée d’huile d’olive accompagnée de fromage avec un café sans sucre.  

Avec la complicité de son mari elle procède au jeu de la dégustation en aveugle … Bingo. Au bout d’une semaine elle m’envoyait un message pour me dire qu’elle prenait plaisir à ce nouveau mode de petit déjeuner qui empêchait les grignotages à 11h du matin. 

Une nouvelle habitude prise qui va en entrainer d’autres.  C’est le premier pas qui compte n’est-ce pas … Enfin le premier coup de pioche … En s’amusant.

 

Dans la méthode JIA©, le jeu d’imaginaire augmenté,, nous insistons sur la force du jeu en nous alliant la puissance de l’inconscient qui adore jouer et transformer dans des aventures métaphoriques. La visualisation créatrice alliée à l’hypnose offre alors un outil de développement personnel puissant et efficace.

Un accompagnement loi des sentiers battus pour construire les autoroutes du changement.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.